The Solus Project

En Steam Family Sharing, tu ne peux poster de commentaire sur un jeu. Ben tiens mon con :

Tiens, lui, j’avais oublié de le noter.

N’étant pas du tout fan de la survie en solo, cet aspect du jeu a eu la gentillesse de s’effacer assez vite grâce à une ambiance vraiment réussie. Il offre avant tout un dépaysement planétaire qu’à son époque, le tout premier Unreal m’avait exactement apporté. La ressemblance ne s’arrête pas là, mais tu vas me taper si je t’en dis plus.

Pas mal de marche, beaucoup d’exploration qui ne sert souvent à rien et de retour sur ses pas qui sent l’enfume. Mais ça, c’est tout à fait dans mes cordes et mes honteux plaisirs.
En résumé :

  • une bonne balade en contrée parfois hostile
  • des couloirs souterrains aux sombres recoins
  • une histoire sans surprise mais sans aberration
  • on se mouille, on mange, on se réchauffe, on ramasse des trucs
  • c’est joli et ça se laisse écouter
  • des achievements
  • on peut le faire en VR, mais j’ai pas le matos

Une perte de temps agréable pour du casual dungeoning esthétique.

Fig. 12 : Légère dépression sur les Açores.

Post navigation

1 comment for “The Solus Project

  1. telexcope
    20 août 2017 at 14 h 15 min

    Intrigant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *